Le Porge ©Ville du Porge
Le Porge

Un PLU hors-service ? La petite ville littorale du Porge sous emprise de l’aire métropolitaine bordelaise

Le Porge est une commune littorale située en Gironde et constituée de 3289 habitants (INSEE, 2018). Avec un taux de variation annuel moyen de population de 4,1% entre 2012 et 2017, Le Porge fait, aujourd’hui, figure de commune les plus attractives de la Gironde en raison, notamment, de sa situation géographique proche d’aménités paysagères remarquables telles que la forêt et l’océan ainsi que par sa proximité avec une métropole bordelaise en pleine expansion. Ses avantages comparatifs locaux en font, toutefois, une commune vulnérable, notamment, sur le plan environnemental compte tenu des effets engendrés par la pression urbaine sur l’artificialisation des sols ces dernières années.

Du cadre réglementaire au projet de territoire ou comment accompagner les petites villes dans l’élaboration de leur PLU pour une vision partagée entre les territoires et la société civile ?

L'accompagnement de la commune dans l’élaboration qualitative de sa planification urbaine

Cette étude a pour objet d’éclairer la recherche sur la planification et l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme par l’accompagnement de la commune du Porge dans l’élaboration qualitative de sa planification urbaine. Bien que le cadre réglementaire donne les outils suffisants aux collectivités pour établir un projet de territoire, rares sont celles qui s’en saisissent par méconnaissance de l’intérêt de sa traduction spatiale et sociale. Cette recherche-action vise ainsi à susciter l’émergence d’un intérêt général entre les élus et le reste de la société civile afin de prendre en compte la dimension spatiale, sociale et temporelle de la vision commune des acteurs dans les différentes pièces du PLU. Elle cherche à tester une nouvelle méthode d’élaboration du PLU tournée vers une planification plus engageante pour les habitants, générant des qualités spécifiques provenant du territoire. Il s’agit donc de trouver sous quelles conditions méthodologiques le PADD puis le Règlement du PLU peuvent devenir un dispositif social avant d’être un dispositif technique.

Les principaux postulats de cette recherche-action sont les suivants : 

  • Les collectivités ne saisissent pas toutes les possibilités offertes par le droit de l’urbanisme pour construire un projet à la hauteur de leurs ambitions,
  • Il existe une déconnexion entre la fabrication du PLU et les volontés individuelles,
  • L’application du cadre réglementaire ne suffit pas à garantir une qualité de vie et peut générer des conflits entre les acteurs du territoire,
  • La faisabilité d’une construction d’un projet de territoire partagé par et entre les habitants et les élus à partir d’une appropriation territoriale permet de partager les représentations collectives

Afin de passer d’un regard relevant de l’individualisme à celui de l’individuation et se tourner, ainsi, vers une pensée plus collective de l’organisation de l’espace, cette recherche s’appuie sur les utilisateurs et les usagers du PLU (habitants, instructeurs, élus, promoteurs, architectes, Personnes Publiques Associées, commerçants, entreprises) pour assurer une amélioration de l’application du PLU aux bénéficiaires ou « déficitaires » (habitants (jeunes/personnes âgées), élus, touristes, excursionnistes, commerçants, entreprises). 

Ainsi, cette approche permettra d’apporter des éléments de réponses aux questions qui se posent, notamment, autour de la notion de « biens communs » pour les utilisateurs et les usagers du PLU. Ou encore, de celle qui fait « qualité architecturale, paysagère et de vie » pour les bénéficiaires.  Comment peut-on élargir les préoccupations individuelles des habitants vers des considérations plus collectives puisqu’ils sont utilisateurs et bénéficiaires ? Comment peut-on intégrer les volontés d’un groupe d’habitants dans le cadre réglementaire d’un PLU ?

Sous quelles conditions méthodologiques le PADD puis le Règlement du PLU peuvent devenir un dispositif social avant d’être un dispositif technique ?

Équipes

Elus
Prénom
Sophie
Nom
Brana
Fonction
Maire du Porge
Professionnels
Prénom
Marianne
Nom
Boiron
Fonction
Chargée de mission pour la mairie du Porge
Chercheurs
Prénom
Ghislaine
Nom
Deymier
Fonction
Responsable scientifique, Université Bordeaux-Montaigne – UMR PASSAGES
Prénom
Myriam
Nom
Casamayor
Fonction
UMR PASSAGES et Agence d’urbanisme UA64
Prénom
Francis
Nom
Adolin
Fonction
Université de Bordeaux – LACES
Prénom
Olivier
Nom
Chatain
Fonction
UMR PASSAGES, ENSAP Bordeaux
Prénom
Anna
Nom
Guillem
Fonction
UMR PASSAGES
Prénom
François
Nom
Pouthier
Fonction
UMR PASSAGES
Prénom
André
Nom
Suchet
Fonction
Responsable scientifique, Université de Bordeaux – LACES
Prénom
Leïla
Nom
Bourdier
Fonction
Architecte-Urbaniste, Agence Atelier A2
Prénom
Vincent
Nom
Dubroca
Fonction
Agence KWBG
Prénom
Timothé
Nom
Genty
Fonction
Agence Sumli

Partenaires