Villers-Semeuse, crédit Mairie de Villers-Semeuse
Villers-Semeuse

Située dans la diagonale des faibles densités, Villers-Semeuse est une petite centralité dynamique peu dense du périurbain. Commune de 3 600 habitants avec une densité de population de 500 hab/km2, elle se trouve au sein la communauté d’agglomération Ardenne Métropole, créée en 2014, et initie un ensemble d’actions en faveur des mobilités bas-carbone. L’enjeu pour la commune : faire diminuer le nombre de foyers disposant de deux véhicules, une tendance qui s’accentue et contraire à la volonté de faire évoluer les mobilités vers plus de sobriété.

Lutter contre le changement climatique par l’offre de transports

Villers-Semeuse est une commune engagée dans la lutte contre le changement climatique. Les transports représentant un des postes importants de dépenses énergétiques (32% de la dépense énergétique finale en France), le maire a orienté une partie de ses actions pour une transition des pratiques de mobilité. Repenser les mobilités est perçu par la municipalité comme une nécessité pour s’inscrire dans le sillage des « villes apaisées » et « écologiquement responsables ». Cette politique consiste à la mise en œuvre de deux types de dispositifs sur la commune, l’un en faveur des mobilités douces : pistes cyclables, parking vélo et l’autre en faveur des mobilités bas-carbone : projet de bus électrique, promotion des véhicules électriques, projet de véhicules en autopartage.

 

Une réception inégale de ces mobilités alternatives

Cependant, ces incitations se heurtent à des résistances car elles suscitent des inquiétudes et les changements de pratiques ne semblent pas aller de soi. Ainsi l’on peut se demander quelles sont les transitions à la mobilité envisageables dans une commune périurbaine marquée par l’utilisation du véhicule individuel carboné ? Comment repenser les trajets quotidiens pour limiter la dépendance aux énergies fossiles ? Deux axes d’études seront privilégiés pour répondre à ce questionnement et penser la mobilité particulière des personnes. Au travers des dispositifs incitant à la mobilité bas-carbone, la commune montre une volonté forte d’innover et d’impulser de nouveaux usages en matière de mobilité. Pour autant, la mise en œuvre de ces dispositifs ne peut être décorrélée d’une analyse fine des pratiques des habitants afin de mieux appréhender si ces propositions sont en mesure de répondre aux attentes et aux besoins des Villersois. Ensuite, Villers-Semeuse est fortement dépendante de la communauté d’agglomération Ardenne Métropole avec plus de 50% des trajets domicile-travail qui s’effectuent en direction de Charleville-Mézières. L’articulation des flux entre les deux communes est donc centrale. Cependant, les compétences en matière de mobilité sont partagées entre la commune et l’intercommunalité. Il convient alors de s’interroger sur les capabilités des acteurs du territoire à proposer des projets qui fassent sens aux deux échelles tout en tenant compte des habitants.

 

Équipes

Chercheurs
Prénom
Céline
Nom
Burger
Fonction
Responsable scientifique, Université de Reims Champagne-Ardenne – HABITER
Prénom
Jean
Nom
Grosbellet
Fonction
Université de Reims Champagne-Ardenne – HABITER
Prénom
Sandra
Nom
Mallet
Fonction
Université de Reims Champagne-Ardenne – HABITER
Prénom
Sébastien
Nom
Piantoni
Fonction
Université de Reims Champagne-Ardenne – HABITER
Elus
Prénom
Jérémy
Nom
Dupuy
Fonction
Maire de Villers-Semeuse, Vice-Président de la Communauté d'agglomération Ardenne Métropole, Conseiller départemental
Professionnels
Prénom
Bernard
Nom
Dapogny
Fonction
Directrice, ENEDIS
Prénom
Anaïs
Nom
Rocci
Fonction
Direction exécutive Prospective et Recherche, ADEME

Partenaires