Ouvrage
Jardins en ville, villes en jardins
La ville en train de se faire

Jardiner en ville n’est pas un phénomène nouveau. Dans le contexte de crise actuel, le jardin n’est plus simplement ornemental ou récréatif mais prend une dimension environnementale, sociale et économique, et ce à toutes les échelles de la métropole, de la plus petite cellule familiale au grand territoire métropolitain.

Délaissé urbain transformé en espace collectif cultivable à Amsterdam, aéroport reconverti en vaste espace public et pratique du maraîchage à Berlin, friche réaménagée sur un mode semi-naturel à Bruxelles, îlot jardiné à vocation festive et artistique à Lyon, réserve marécageuse favorisant la biodiversité à Nantes, parc naturel urbain à Strasbourg, jardin partagé

géré selon un principe de démocratie participative à Toulouse, végétalisation pour l’amélioration du cadre de vie des habitants de logements sociaux à Paris : les divers exemples européens étudiés se présentent comme autant d’expressions de nouvelles attentes urbaines qui invitent à repenser les frontières entre espaces public et privé et à percevoir la nature comme un levier essentiel d’aménagement de la ville.

Fichiers

Présentation (464.93 Ko)
Sommaire (2.05 Mo)