Vidéo
Roscoff - Une petite ville à la pointe de la science

A travers un projet de parc scientifique prenant appui sur la valorisation de l’activité de recherche de la Station Biologique de Roscoff (CNRS - Sorbonne Université), le PETR du Pays de Morlaix et les trois intercommunalités qui le composent (Morlaix Communauté - 64 250 hab. ; Haut-Léon Communauté - 31 500 hab. ; Communauté de communes du Pays de Landivisiau - 33 060 hab.) réfléchissent à un développement territorial basé sur la science.

La petite ville de Roscoff et ses acteurs (3 360 hab. en 2017 ; Haut-Léon Communauté - 31 500 hab. en 2017) se retrouvent ainsi au cœur d’une réflexion sur les contours à donner à un projet de territoire cherchant à négocier son avenir au sein d’un plus vaste système agro-industriel régionalisé. Depuis 2014, les acteurs scientifiques et politiques travaillent de concert à la préfiguration du premier parc scientifique de l’hexagone dédié aux biotechnologies marines. Les petites villes peuvent alors constituer des « centralités d’innovation ». Quelles peuvent être les places occupées par une petite ville dans la production de connaissances scientifiques ? La science peut-elle contribuer au développement de l’activité économique locale ? Ce projet vise à comprendre l’évolution des fonctions orchestrées par une petite ville dans la production et la valorisation de connaissances scientifiques à différentes échelles.