Ouvrage
Villes inondables. Prévention, adaptation, résilience
La ville en train de se faire

Les villes européennes, souvent installées le long de fleuves ou sur des rivages maritimes, s’inquiètent de leur vulnérabilité aux inondations, un risque accru aujourd’hui par les dérèglements climatiques, la pression démographique et la compétitivité urbaine. La mise en valeur récréative et environnementale de ces rives par des projets urbains, en cherchant à mieux articuler la ville avec la présence de l’eau, entraîne des débats sur l’acceptabilité de ces aménagements potentiellement inondables. Entre prise en compte du risque et attractivité, de nouvelles stratégies innovantes voient le jour qui, tout en renforçant les techniques de prévention traditionnelles, proposent des dispositifs urbains et des modes de vie mieux adaptés à la présence de l’eau sur le territoire. Les exemples étudiés dans cet ouvrage, que ce soit à Rotterdam ou Dordrecht aux Pays-Bas, Hambourg ou Mayence en Allemagne, Dunkerque, Lyon, Marseille ou Toulouse en France, tout comme le regard de certains experts sur des cas plus lointains, témoignent de cette ambivalence. Ils montrent une forte capacité d’innovation de la part de ces villes pour gérer les ressources liées à l’eau, optimiser des stratégies fonctionnelles et temporelles d’aménagement du territoire, imaginer des dispositifs architecturaux et techniques résistants à l’eau, et mettre en valeur ces nouveaux paysages. 

Textes de : Jean-Jacques Terrin, Nicolas Bauduceau, Gilles Brocard, Magali Chaptal, Xavier Chelkowski, Franck Geling, Berry Gersonius, Nicolas Gilsoul, Gilles Hubert, Ellen Kelder, Anne Loes Nillesen, Jean-Baptiste Marie, Nathalie Metivier, Sylvie Mounis, Anne Péré, Christian Piel, Olivier Pillonel, Élodie Renouf, Damien Saulnier, Annick Tual, Peter Van Veelen, Heinrich Webler.

Fichiers

Présentation (333.57 Ko)
Sommaire (1.45 Mo)