Thème
Changement climatique et transition énergétique
etang de berre

Pour répondre aux enjeux de la transition écologique - ceux du changement climatique, de la rareté des ressources, de la perte accélérée de la biodiversité ou encore de la résilience en réponse aux crises sanitaires environnementales, les villes et territoires mobilisent des leviers divers, que les projets de recherche de la plateforme s’attachent à analyser. Parmi ces leviers, certains tendent à favoriser l’intégration de l’environnement dans les stratégies urbaines, tels que la politique Métropole-Montagne, d’autres tentent de concilier écologie et industrie à travers des initiatives comme les « Accords pour le climat », rassemblant élus, acteurs locaux et économiques et groupes d’experts. Certains projets articulent transitions numériques et transitions environnementales, par l’installation de réseaux de capteurs connectés de qualité de l’air dans la perspective de répondre aux enjeux de la pollution et des îlots de chaleurs urbains, ou encore par l’utilisation de données des flux intrants et sortants, pour analyser le métabolisme du territoire et assurer une meilleure gestion des ressources.

Quels sont les réels effets de ces politiques publiques ? Parviennent-elles à mobiliser la société civile ? Comment l’action publique prend-elle en compte les effets de l’organisation spatiale sur les émissions de gaz à effet de serre ? Quels sont les effets de ces politiques environnementales sur les populations vulnérables ? Quelles transitions à la mobilité sont envisageables dans une commune périurbaine marquée par l’utilisation du véhicule individuel carboné ? Comment repenser les trajets quotidiens pour limiter la dépendance aux énergies fossiles ?

 

 

Équipes

Projets liés

Bordeaux

Diaporama

L’agglomération bordelaise mène depuis dix ans une transformation profonde de son territoire. Après des années d’attente, nombre de projets ont été lancés, révélant quatre grandes dynamiques : le bouleversement de l’espace urbain par les grands chantiers (tramway, aménagement des quais), l’émergence de nouveaux usages de la ville (espace public, référents), l’évolution des méthodes de gouvernement (gouvernance, leaderships) et le renouvellement des cultures professionnelles (projets de territoire, concertation).

Lille

Diaporama

À partir de la seconde moitié des années 1980, la problématique de développement de l’agglomération lilloise « bifurque » vers une logique métropolitaine. Cette mutation s’opère à travers un cadre stratégique inédit : issu de la nouvelle donne géographique, il permet à la métropole d’affirmer sa dimension internationale. Dans le champ de l’urbanisme, cette évolution s’accompagne de nouvelles théories et pratiques associant renouvellement urbain et volonté de rupture.

Lyon

Diaporama

Soutenue par le GIP EPAU, le Grand Lyon, et l’Université de Lyon (Université Lumière Lyon 2, ENTPE, INSA), la plate-forme lyonnaise a organisé ses travaux en quatre axes thématiques (l’économie de l’aménagement, la concertation, la production d’un territoire institutionnel et les stratégies urbaines). Seize monographies d’opération ont en outre été réalisées, ainsi qu’un certain nombre de séminaire d’échanges entre chercheurs et praticiens.

Montpellier

Diaporama

Montpellier, ville inventée, métropole incomplète en construction, territoire projeté. Ce constat a conduit la recherche sur les projets urbains pour qualifier la ville à l’aune d’une temporalité qui s’affirme dans la continuité d’une pensée stratégique et d’un gouvernement urbain. Cinq projets analysés expriment le sens d’un projet global, LE projet urbain, qui est à la fois rupture et continuité, extension et cohérence, vision prospective et configurations construites.

Nantes

Diaporama

Nantes connait depuis une dizaine d’années d’importants changements : sa forme tend à se transformer, aussi bien à l’intérieur du périphérique qui la ceinture qu’au-delà, via des enjeux de grande échelle et de métropolisation sur l’estuaire, jusqu’à St Nazaire. Si des centaines de milliers de m² de logements et de bureaux sortent de terre, c’est en réponse à un fort dynamisme démographique et dans le cadre de projets urbains d’envergure.

Toulouse

Diaporama

Le programme POPSU pour la ville de Toulouse et son agglomération (*) a permis d’analyser deux opérations : le quartier Borderouge, presque achevé, et le Programme Constellation, en cours de réalisation. Ces opérations sont de natures différentes.

Marseille

Diaporama

En quête de centre

Résumés thématiques et principaux éléments de conclusion

Toulouse

Diaporama

La métropole en mutation

La métropole toulousaine, dont l’attractivité repose en partie, sur un développement économique porté par l’innovation scientifique et technologique, vit depuis quelques années une phase de recomposition.

Dijon Métropole

Diaporama

Dijon Métropole, intégrant 23 communes et habitée par plus de 250 000 habitants, a l’ambition de devenir une métropole « intelligente », par l’introduction du numérique dans la production et la gestion urbaine, et une métropole durable, à même d’accompagner la transition écologique. Il s’agit d’évaluer si ces objectifs peuvent s’articuler, en interrogeant la capacité des données numériques à améliorer le fonctionnement urbain, les conditions de maîtrise de ces données par les collectivités territoriales et les possibilités d’appropriation des innovations techniques par les habitants.

Grenoble Alpes Métropole

Diaporama

La métropole grenobloise, forte d’environ 450 000 habitants, doit aujourd’hui s’inscrire dans un nouveau contexte d’évolution des grands centres urbains, en questionnant notamment son modèle de développement, qui repose sur des synergies fortes entre industries, centres de recherche et administrations. Son économie comme son environnement restent fragiles et exposés à des risques, qu’il apparaît nécessaire d’identifier et d’anticiper.

Montpellier Méditerranée Métropole

Diaporama

Montpellier Méditerranée Métropole, qui rassemble 31 communes et plus de 460 000 habitants, s’est développée sur la façade méditerranéenne au sein d’un territoire courant d’Alès à Sète voire Béziers, et s’ouvrant à l’arrière-pays. Si sa structuration progressive s’est appuyée sur d’importants projets de transformation urbaine, l’enjeu semble aujourd’hui de renouveler les relations avec ces agglomérations dans le contexte notamment de pressions sur les ressources foncières et de l’accentuation des risques liés au changement climatique.

Nantes Métropole

Diaporama

L’injonction à la durabilité et aux transitions écologiques implique, dans les métropoles, un renouvellement des modèles d’action et des formes urbaines. Au sein de Nantes Métropole, qui rassemble 24 communes et près de 640 000 habitants, ce constat s’est traduit par le développement de nouveaux outils de planification et de gouvernance, qui permettent de redessiner les contours des acteurs et des territoires impliqués dans l’élaboration et la mise en œuvre de la stratégie métropolitaine.

 

Métropole Rouen Normandie

Diaporama

La création de la Métropole Rouen Normandie en 2015 a été l’aboutissement d’un processus récent, qui a conduit quatre communautés à fusionner en 2010 pour bâtir une communauté d’agglomération rassemblant soixante-et-onze communes et près de 490 000 habitants. Cela a permis un changement d’échelle dans l’appréhension du territoire et le déploiement de nouvelles politiques publiques.

Rive-de-Gier

Diaporama

Rive-de-Gier est une petite ville de près de 15 000 habitants de la Loire située entre les métropoles de Lyon et Saint-Etienne, qui est marquée par un riche passé industriel. Les acteurs locaux questionnent son avenir via une stratégie urbaine à horizons 2030 où les fragilités liées à la désindustrialisation (avec ses héritages en termes de pollution), un site contraignant et sa position intermétropolitaine, interrogent l’action publique.

Villers-Semeuse

Diaporama

Située dans la diagonale des faibles densités, Villers-Semeuse est une petite centralité dynamique peu dense du périurbain. Commune de 3 600 habitants avec une densité de population de 500 hab/km2, elle se trouve au sein la communauté d’agglomération Ardenne Métropole, créée en 2014, et initie un ensemble d’actions en faveur des mobilités bas-carbone. L’enjeu pour la commune : faire diminuer le nombre de foyers disposant de deux véhicules, une tendance qui s’accentue et contraire à la volonté de faire évoluer les mobilités vers plus de sobriété.