Thème
Projet de territoire: La rive droite
Texte de présentation du thème

Cette réflexion sur les échelles du projet de territoire prend appui sur l’évolution récente de la rive droite de l’agglomération. Elle analyse les modes récents de structuration de l’espace et les dispositifs supports ou inducteurs de liens sociaux, économiques et culturels mis en place pour conforter une certaine forme de cohésion et d’identité territoriale (GPV, ZAC). Sur cette base, elle vise à cerner un processus spécifique de fabrication de la ville et à identifier la dynamique qui la caractérise, par l’analyse des formes produites et des modes de management territorial utilisés. Ce qui permet de mesurer par là même l’efficacité et les limites des outils de planification et de programmation mobilisés au niveau de la maîtrise d’ouvrage de ce type de développement.

Démarche & méthodologie

Le processus de renouvellement urbain de la rive droite de la Garonne fait l’objet d’une logique de réseaux qui constitue le moteur principal de son développement. Une dynamique de « ville en réseau » se met en place à partir de la succession des pôles et des opérations qui aujourd’hui sortent nombreuses de terre. En termes de management territorial, cette expérience montre la nécessité de faciliter les connexions verticales et transversales entre les différents niveaux de décisions impliqués dans les projets. Mais aussi celle, pour l’ensemble des acteurs de l’aménagement, de tenir le fil d’une vision prospective du développement urbain la fois cohérente et évolutive. L’enjeu étant de faire en sorte que ces « synergies interscalaires » s’étendent à l’avenir à l’ensemble du territoire compris entre Garonne et rocade.

Équipes

Projets liés

Bastide Rive Droite

Diaporama

Située rive droite sur un territoire longtemps en déshérence, l’opération ZAC « cœur de Bastide » incarne à la fin des années 90 pour toute l’agglomération le passage très attendu du projet à l’action. Cette opération s’inscrit dans les objectifs de renouvellement urbain qui concernent autant l’extension du centre-ville d’agglomération dans sa partie rive droite que la mise en valeur du paysage ; la restructuration du tissu existant, l’implantation de nouvelles activités structurantes (université) ou bien encore la relance de l’activité économique.

GPV Hauts de Garonne

Diaporama

Les communes de Bassens, Cenon, Floirac et Lormont, signataires avec l’État d’une convention territoriale GPV font partie de ce secteur de la rive droite qui a accueilli l’essentiel du logement social bordelais. Demeuré longtemps enclavé, il bénéficie cependant d’atouts non négligeables comme sa grande qualité paysagère, la proximité géographique de Bordeaux et la présence du tramway.